Entre terre et ciel, angel cake printanier

Entre terre et ciel, angel cake printanier
Entre terre et ciel, angel cake printanier

Depuis quelques semaines, je suis dans un trip (sans prise de substances) oiseaux et papillons. A vrai dire, je ne sais plus qui de l'oiseau ou du papillon s'est mis à me picorer/butiner le cerveau le premier. Toujours est-il que l'apparition de papillons géants (... peints par les enfants) dans l'école où je travaille n'a pas contribué à apaiser mes deux fixettes du moment ; le printemps non plus, et sans doute y est-il pour beaucoup.

Alors, naturellement et follette que je suis, j'ai eu envie de mettre des oiseaux et des papillons partout, à commencer par chez moi. Pas d'en encager des vivants ni d'en clouer (le bec), toutefois. Porter mon tee-shirt oiseau-origami plus fréquemment, ma veste petits oiseaux colorés encore plus souvent. Relire des bouquins qui traitent de près ou de loin d'oiseaux et de métamorphoses. Me remémorer tous les petits moments volatiles cinématographiques, musicaux ou, plus largement, de la vie, autour de ces thèmes. Et surtout regarder de vrais oiseaux, encore et toujours, les écouter chanter au petit matin, chercher les papillons (on n'en voit plus).

Vous allez dire : "c'est bien beau, son délire autour des papillons et des oiseaux, mais qu'est-ce qu'on mange ? On est sur un blog de cuisine-pâtisserie tout de même !"

Certes. Cela dit, on ne mange jamais rien ici, on regarde et on teste chez soi, si l'on veut. On apprend à gérer la frustration (sans colère, sans chouigner). 

Pas d'oiseau ni de papillon dans mon assiette ! Et je n'aime pas le figuratif dans les desserts, sauf quand il le faut, pour faire plaisir à quelques enfants. 

J'ai choisi de réaliser un angel cake vanille. Angel signifie "ange", pas oiseau, je sais, pas papillon, je sais. Faut pas chercher, encore une idée à la mords-moi le noeud (papillon ! Tadaaaam !.. Je m'envole bien loin...). J'ai opté pour ce gâteau en raison de sa texture aérienne. J'aurais tout aussi bien pu préparer un japanese cotton cheesecake mais je souhaitais du biscuit, pas du crémeux ; la texture crémeuse étant cachée dans le puits de l'angel cake : une chantilly aux zestes d'orange. Je tenais au blanc du biscuit et de la crème qui contraste avec les fleurs et légumes.

Pour l'esprit printanier, ailes de papillons, couleurs chatoyantes, j'ai voulu utiliser des fleurs comestibles : pâquerettes et fleurs de muflier (ou gueule-de-loup). Elles n'apportent gustativement pas grand chose au dessert, c'est purement de l'esbroufe décorative à la roue de paon (on est dans le thème). Le choix de travailler la betterave et la carotte est, par contre, gustativement réfléchi : deux légumes racines (pour le côté terre) et sucrés. Je les ai fait confire dans un sirop orange, vanille et cardamome. 

Vous voyez le lien entre ce dessert, les petits oiseaux et les papillons ?

Non ?!

Bah oui, c'est un peu tiré par les cheveux, par les plumes d'oiseaux et par les ailes de papillons... ! Vous trouverez mes sources d'inspiration plus bas, ça aide parfois à comprendre... mais pas toujours... je suis un drôle d'oiseau ! 

Joyeux printemps !    

Entre terre et ciel, angel cake printanier
Entre terre et ciel, angel cake printanier

Pour 2 à 3 desserts

 

Angel cake vanille

  • 3 blancs d'oeufs
  • 35 g de farine
  • 30 g de lait
  • 20 g d'huile neutre
  • 10 g de noix de coco râpée
  • 45 g de sucre semoule
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  • 1/4 de gousse de vanille

 

La chantilly aux zestes d'orange

  •  100 g de crème entière liquide (placée au réfrigérateur)
  • Zeste d'1/2 orange
  • 10 à 20 g de sucre glace

 

Carotte et betterave confites à l'orange, vanille et cardamome

  • 1 betterave crue
  • 1 carotte
  • 200 g d'eau
  • 75 g de sucre
  • Le jus d'1/2 orange et son zeste
  • 3 gousses de cardamome
  • 1/4 de bâton de vanille

 

Entre terre et ciel, angel cake printanier

1. Réalisez les angel cakes. Préchauffez le four à 160°C. Prélevez les grains de vanille.

Mélangez ensemble huile et lait, puis ajoutez la farine, la levure, la noix de coco, la vanille et le sel.

Fouettez les blancs en neige en ajoutant en 3 fois le sucre. Vous devez obtenir des blancs fermes mais pas trop. 

Incorporez rapidement 1/3 des blancs au mélange précédent. Ajoutez enfin progressivement et délicatement le reste des blancs, en soulevant la pâte.

Versez la préparation dans des moules à angel cake. Pour garder la blancheur du gâteau, faites les cuire au bain-marie pendant 20 à 30 minutes.

A la sortie du four, retournez les angel cakes sur une grille et laissez-les refroidir dans les moules.

 

2. Préparez la carotte et la betterave confites. Pelez la betterave et coupez-la en fines lamelles, au couteau ou à la mandoline. Prélevez des lamelles de carotte à l'aide d'un économe. 

Dans une casserole, versez l'eau, ajoutez le sucre, la cardamome, le jus et le zeste d'orange, la vanille, les lamelles de betterave et carotte. Faites cuire jusqu'à ce que les lamelles de betterave soient tendres. 

 

3. Pour la chantilly. Versez la crème liquide dans un cul-de-poule avec les zestes d'orange. Montez-la avec le sucre glace, jusqu'à obtention d'une chantilly ferme. Versez dans une poche munie d'une douille lisse ou cannelée.

 

4. Dressez. Dans une assiette, déposez un angel cake. Garnissez la cheminée avec la crème chantilly aux zestes d'orange. Disposez des lamelles de betterave et carotte confites. Décorez comme il vous plaira en n'oubliant pas d'utiliser le jus réduit de betterave-carotte.

En été, on pourra volontiers ajouter des framboises, pour un joli mariage avec la betterave.

Entre terre et ciel, angel cake printanier

Sources d'inspiration :

- "Fleurs", Pancetta, 26 mai 2014 ;

- "Concours octobre Rose : mon dessert à l'assiette betterave, orange, gingembre confit", Lille en bouche, 12 octobre 2015 ;

- "DIY - des papillons de papier !", Le salon de thé - Le blog d'un Lys dans l'atelier, 12 juin 2013 ;

- Métamorphose en bord de ciel, Mathias Malzieu, Flammarion, 2011 ;

- La danse de Loïe Fuller ;

- "A room of butterflies", Bright Star, Jane Campion, 2009 ;

- "On ne troque pas on ne troque pas / Les ailes pour le gain les ailes pour le gain", extrait de "Ne me change pas", Mesparrow, Jungle contemporaine, 2016 ;

- Le petit oiseau qui chantait faux, Renaud, Naïve, 2005 ;

- "L'Oiseau Liberté", Saez, L'Oiseau Liberté, 2016 ;

- "Bird Gerhl", Antony and the Johnsons, I am a bird now, 2005 ; 


A Julien - tes mots sur les oiseaux, de l'autre côté de la vitre, je n'oublierai jamais.
A Véronique.

Entre terre et ciel, angel cake printanier
Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Sandrine

Cuisine-pâtisserie : http://www.depoussiere-ta-petite-cuillere.fr/ Poésie-photographie : https://zeugmaticetoc.tumblr.com/
Voir le profil de Sandrine sur le portail Overblog

Commenter cet article