Brioche suisse aux fruits confits

Brioche suisse aux fruits confits compil 2-001

 

La fana de la crème pâtissière a encore frappé !
Hier, j'ai confectionné une brioche Nanterre, que j'avais déjà réalisée ici. Mon goût pour la crème pâtissière me titillant néanmoins le palais, j'ai décidé de préparer également une brioche suisse aux fruits confits (appelée parfois "chinois"), suivant la même recette que la Nanterre. Pour être honnête, ce que je préfère dans ce type de brioche, c'est la crème pâtissière... et la brioche, je pourrais très bien la laisser de côté pour ne manger que ce qui est à l'intérieur. 

Je me rends compte, cela dit, que je suis en train de très mal vous vendre ma brioche. N'allez pas croire qu'elle n'est pas bonne ! Au contraire, la Nanterre que j'ai proposée hier au cours d'un atelier très instructif sur les produits d'entretien naturels (ce n'est pas moi qui présentais l'atelier, au cas où je recevrais des demandes à ce sujet) a été si appréciée, qu'au terme de deux heures, il ne restait que les miettes.

N'ayez crainte, dès lors, cette brioche est très bonne, mais ce que je préfère, c'est la crème pâtissière. Je me répète, oui. Je suis monomaniaque ! Oups, je viens de vous livrer mon secret !
Bon, elle vous fait saliver cette brioche à la crème pâtissière et aux fruits confits ?! Alors : recette !

 

La brioche  :

250 g de farine

35 g de sucre

5 g de sel

10 g de levure fraîche

3 œufs + 1 pour la dorure

125 g de beurre mou

 

La garniture :

25 cl de lait

2 jaunes d'œufs

15 g de sucre

20 g de farine

5 g de Maïzena

1/2 gousse de vanille

150 g de macédoine de fruits confits

 

Versez la farine dans le bol de votre robot (vous pouvez également travailler la pâte à la main). Ajoutez le sel et le sucre sur le bord du bol et la levure au centre (elle ne doit pas être en contact avec le sel). Ajoutez les œufs en pétrissant. Lorsque la pâte est épaisse, incorporez le beurre. Pétrissez à nouveau jusqu'à ce que la pâte soit lisse et élastique : elle doit se décoller des bords. Mettez-la dans un saladier recouvert d'un linge ou laissez-la dans le bol du robot si le crochet de pétrissage ne se trouve pas au centre du bol. Laissez pousser la pâte pendant 1h30 environ à température ambiante.

Lorsque la pâte a doublé de volume, dégazez-la (repliez-la sur elle-même une ou deux fois pour en chasser l'air). Remettez la pâte dans le saladier et placez-la au réfrigérateur couverte d'un film pour 1h15 minimum ou une nuit au mieux.

Pendant ce temps, préparez la crème pâtissière. Portez le lait à ébullition avec la vanille fendue en deux et grattée. Dans une jatte, battez les jaunes d'œufs avec le sucre. Ajoutez la Maïzena et la farine, mélangez bien. Versez le lait bouillant sur ce mélange. Remuez et reversez le tout dans la casserole. Faites cuire une minute à petit bouillon en remuant en permanence et en fouettant bien le fond de la casserole. Retirez du feu. Versez dans une jatte ou sur une plaque, ôtez la vanille, et filmez au contact. Lorsque la crème a suffisamment refroidi, mettez-la au réfrigérateur.

Dégazez la pâte à brioche après 1h15 ou une nuit entière. Étalez-la au rouleau en un grand rectangle. Recouvrez ce rectangle de crème pâtissière (préalablement fouettée ou mixée si elle est trop épaisse), puis parsemez de fruits confits.  Formez un boudin avec la brioche en la roulant (comme pour un gâteau roulé) et coupez ce rouleau en 8 morceaux environ.

Disposez les morceaux de pâte dans un moule à manqué de 20 à 25 cm (chemisé avec du papier sulfurisé si nécéssaire) : 6 morceaux suivant le tour du moule et 2 au centre ou 7 morceaux suivant le tour du moule et 1 au centre. Laissez à nouveau lever la pâte pendant 1 heure à température ambiante.

Préchauffez le four à 180°C.

Après une heure de pause, badigeonnez la brioche à l'œuf. Attendez 5 min. et enduisez-le à nouveau de dorure. Enfournez enfin pour 30 minutes environ, en surveillant la cuisson.

À noter : vous pouvez arroser la brioche avec un sirop de sucre allongé à la sortie du four (1 c. à s. de sirop de sucre de canne avec de l'eau) et/ou la napper de gelée de pomme, de gelée de coing ou de confiture d'abricot.

Régalez-vous !

 

Brioche suisse aux fruits confits 3

 

Support musical :
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Sandrine

Le blog : http://www.depoussiere-ta-petite-cuillere.fr/ La photographie : https://zeugmaticetoc.tumblr.com/
Voir le profil de Sandrine sur le portail Overblog

Commenter cet article

very Easy Kitchen 22/03/2015 15:42

testée ce jour, 35 g de sucre c'est un peu juste en fait. la prochaine fois je la ferai avec 60 g de sucre. j'ai mis des pépites de chocolat et zestes confit de mandarine. très très bonne

Sandrine 22/03/2015 19:30

Bonjour,

Merci pour ce retour :-) Très gourmand, pépite de chocolat et mandarine confite !

Pour en revenir à la proportion de sucre, cette recette de brioche est vraiment un basique du CAP pâtisserie, une recette-type que l'on apprend quand on prépare le diplôme. Elle ne contient pas plus de sucre parce que les brioches obtenues sont vendues en boulangerie-pâtisserie pour être éventuellement agrémentées de confiture ou de pâte à tartiner lors du petit-déjeuner. Et donc effectivement, elle est peu sucrée en l'état (les brioches sont parfois également parsemées de perles de sucre).

L'important est que vous ayez trouvé le dosage qui vous convient :-)

Merci encore pour votre visite sur le blog et pour votre retour :-) .
Bonne soirée,

Sandrine.

Ghislaine 14/02/2015 16:42

Bonjour
Cela fait 2 fois que je fais cette pâte (à la machine à pain) elle est toujours très "liquide. Quel type de farine faut-il utiliser
Merci
Ghislaine

Sandrine 22/03/2015 19:18

Bonjour Ghislaine,

Veuillez m'excuser de ne vous répondre que maintenant, je n'avais pas vu votre commentaire.

Pour vous répondre : je ne fais pas ma brioche à la machine à pain, mais au robot, aussi je ne saurai pas vraiment vous dire comment procéder. Je n'ai aucune expérience en machine à pain.

Ceci dit, il est normal que cette pâte reste très souple (sans coller aux doigts) car elle contient beaucoup de beurre. Pour la travailler plus facilement, il est important de la laisser reposer au réfrigérateur (1h minimum, mais vous aurez encore une pâte souple à ce moment-là ou au mieux une nuit...). Cette pause fraîcheur lui permettra de développer encore plus ses arômes, mais aussi d'être travaillée plus aisément par la suite.

J'utilise une farine basique : soit moitié T45 et moitié T55 ; soit uniquement de la T45 (la pâte est plus souple et donc plus difficile à utiliser avec juste de la T45).

En espérant que ces quelques conseils vous aideront, je vous souhaite une belle soirée.

Sandrine.

didier 15/03/2013 16:42


merci pour cette belle recette ! Je n'en ai plus mangé depuis que j'étais gamin, on n'en trouve plus chez les patissier, hélas. Je viens de la faire cuire elle est magnifique .


 

Saveurs Choc N' Roudoudou 15/03/2013 16:56



Merci pour ton gentil retour, Didier .
Je suis ravie que cette recette ait pu te permettre de retrouver des saveurs d'enfance (perdues).
Il va falloir dire aux pâtissiers qu'on veut encore des brioches suisses !
Régale-toi bien !
À bientôt !



camille 19/02/2013 15:03


Très tentant, voilà si longtemps que je n'en ai mangé. Et celle-ci faite maison est particulièrement alléchante .MIAAAAAAAM

Saveurs Choc N' Roudoudou 14/03/2013 12:44



Merci Merci Camille !



Misca54 14/02/2013 09:18


hum magnifique j'adore


Bisous


Dom

Saveurs Choc N' Roudoudou 14/03/2013 12:42



Merci. Ravie qu'elle te plaise


Merci de ta visite


Biz'



gridelle 12/02/2013 19:29


elle est magnifique!

Saveurs Choc N' Roudoudou 14/03/2013 12:35



Merci beaucoup Gridelle



Isabelle 08/02/2013 13:19


J'aime cette brioche et celle ci n'est pas industrielle...Comment m'organiser pour la réaliser pour emmener le weekend chez des amis alors que je travaille le samedi matin.....Il faut que je
réfléchisse!  Bravo en tout cas et vive la crème pâtissière!

Saveurs Choc N' Roudoudou 08/02/2013 19:19



Outch, en effet, une organisation pas évidente.
Je te recommande de faire ta crème pâtissière la veille, de même que toute la première partie de ta brioche (préparation, première pousse à température ambiante, dégazage et hop, le tout au
frigo).
Le samedi après-midi (après le travail), tu sors ta pâte du réfrigérateur, tu la dégazes, tu l'étales et tu disposes la crème pâtissière. Il ne te restera plus qu'à la faire pousser une dernière
fois et à la faire cuire.
Si c'est pour manger le lendemain (dimanche), je te recommande de faire le sirop (voir en bas de page "à noter"), car n'étant pas industrielle, elle sèche assez vite. Elle restera plus moelleuse
dans un grand sac de congélation, sinon.

Merci de ta visite, Isabelle. Tiens-moi au courant si tu fais cette brioche. Et si tu as d'autres questions, n'hésite pas.


À bientôt ! Et vive la crème pâtissière ! :-)



LeeYaa 07/02/2013 20:34


une magnifique brioche bien dorée à la mie filante et gourmande ! Miaaaaam

Saveurs Choc N' Roudoudou 08/02/2013 19:21



Merci à toi. Ravie que cette brioche goumande te plaise



sotis 06/02/2013 18:33


oh qu'elle est belle et appétissante, par contre perso  je remplacerais les fruits confits par des noix!!!! bisous

Saveurs Choc N' Roudoudou 08/02/2013 19:20



Les noix, très bonne idée ! J'adore !


Bisous et merci de ton passage



assia 06/02/2013 13:49


Une belle brioche hyper gourmande avec la crème patissière :)Bises

Saveurs Choc N' Roudoudou 08/02/2013 19:20



Assia, je suis contente de te lire


Merci de ta visite


Bises !