L'Institut Paul Bocuse d'Écully (69130)

Pour les Journées du patrimoine (samedi 15 et dimanche 16 septembre 2012), l’Institut Paul Bocuse, école de Management de niveaux Licence et Master, ouvrait ses portes aux visiteurs intéressés. Inutile de préciser que j’en faisais partie.

C’est à 14h, à l’accueil du château du Vivier que la visite commence.

Institut Paul B 11

Petit topo historique : l’Institut a été fondé par Paul Bocuse en 1990 dans ce château appartenant à la ville depuis 1978. Cyrille Cottin, soyeux lyonnais, l’avait édifié en 1890, mais sa situation financière ne lui permettant plus d’entretenir la propriété (un château de 7 ha et une demeure de 35 pièces), il avait été contraint de s’en séparer en 1954.   

 

L’escalier nous permettant d’accéder au premier étage nous laisse le loisir de regarder les portraits des  parrains de promotions, comptant parmi eux : Alain Ducasse, Bernard Pivot, Joël Robuchon, Michel Guérard...

Institut Paul B. 1

L’étage, autrefois composé d’une chapelle et de huit chambres, a été repensé en espaces de réception. La chapelle néo-gothique est désormais un lieu d’accueil lors des séminaires ; l’ancienne chambre de Cyrille Cottin est devenu le Salon Meneau-Rostropovitch ; un autre salon est dédié aux arts de la table : les étudiants de 2ème année en Management International de l’Hôtellerie et de la Restauration se doivent d’y organiser un déjeuner d’exception durant lequel le repas est étudié sous ses moindres détails (accueil, service, protocole, timing...) ; la bibliothèque Moët & Chandon accueille les étudiants qui peuvent y consulter livres de cuisine, mémoires de stage des promotions précédentes ou la collection de menus historiques donnée par Pierre Orsi, début 2012 ; le salon de caféologie et le salon de thé sont des lieux d'apprentissage de l'art du barista et de l'œnologue du thé. Ces deux derniers salons (ci-dessous en photos) sont également ouverts dans l’année aux amateurs passionnés, puisque l’Institut propose des ateliers thématiques d’une demi-journée à six semaines.

Institut Paul B. 2Institut Paul B. 3Institut Paul B. 4

La visite se poursuit dans les laboratoires de cuisine, de pâtisserie, de boulangerie et de chocolaterie. Chaque laboratoire présente différents modes de cuisson : gaz, induction, électrique, plancha.

Institut Paul B. 5Institut Paul B. 6Institut Paul B. 7

Nous quittons le bâtiment pédagogique en passant par le potager "Le Petit Carré", dont le jardin des plantes aromatiques et les quelques carrés dédiés aux légumes sont entretenus par les étudiants. Par ailleurs, depuis juillet 2012, des ruches ont été placées sur le toit du bâtiment pédagogique.

Nous entrons dans le restaurant "Saisons" composé de trois salons : le salon véranda, la salle cheminée et le salon de lecture. Ce restaurant "Saisons", dont vous découvrez la cuisine ci-dessous, est un restaurant pédagogique ouvert au public et permettant aux étudiants de mettre en pratique leur savoir-faire auprès du chef Alain Le Cossec (MOF 1991) et du maître d'hôtel Bernard Ricolleau.

Institut Paul B. 8

La maison de la dégustation, enfin, située dans le caveau du château, sert à initier les étudiants à l’art du vin et aux fromages.

 

Nous poursuivons cette visite dans les anciennes écuries du château devenues le Centre de Recherche de l’Institut Paul Bocuse en 2008. Ici, professionnels et chercheurs, experts dans les domaines relatifs aux arts culinaires mènent des études axées sur l’homme et son alimentation : goût/plaisir, santé/bien-être, économie/entreprise. Un restaurant expérimental accueille le public quelques mois dans l’année : une occasion de faire avancer la recherche, mais aussi de déguster des plats originaux préparés par les étudiants en 3ème année du programme Arts culinaires et Management de la Restauration.

Cet après-midi, deux études s'offrent à nous.

- La première porte sur le café, plus particulièrement l’expresso. Il s’agit de goûter successivement deux expressos différents et d’en préciser les caractéristiques principales ("équilibré", "intense", "amer", "pas amer", "corsé", "acide", "goût persistant en bouche", "goût non persistant en bouche"…).

- La seconde étude s’intéresse à nos préférences alimentaires. Il convient de classer des plats selon quatre catégories : les plats appréciés ; les plats moyennement appréciés ; les plats détestés ; les plats inconnus, soit jamais goûtés. Après quoi, il faut préciser ce qui nous plaît dans les trois premiers plats préférés et ce qui nous déplaît dans les trois premiers plats les moins appréciés.

 

Dimanche 16 septembre, un bel après-midi sous le signe de la découverte à l’Institut Paul Bocuse !

Si vous aussi vous souhaitez découvrir l'Institut Paul Bocuse, voici l'adresse du site Internet :

www.institutpaulbocuse.com

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Sandrine

Le blog : http://www.depoussiere-ta-petite-cuillere.fr/ La photographie : https://zeugmaticetoc.tumblr.com/
Voir le profil de Sandrine sur le portail Overblog

Commenter cet article

assia 21/09/2012 15:54


J'aurai aimè assiter! une journée magnifique !:)Bisous

Saveurs Choc N' Roudoudou 28/09/2012 13:20



C'était très sympa en effet


Bisous, Assia.

//



sarah 19/09/2012 23:38


une belle aventure!bisesss

Saveurs Choc N' Roudoudou 28/09/2012 13:21



Merci Sarah, bise

//



Valérie (Franche-Comté) 19/09/2012 20:25


Quel bel endroit


Bonne soirée


Valérie.


 

Saveurs Choc N' Roudoudou 28/09/2012 13:21





//