Les fruits rouges dans "Le Jardin des Délices" de Jérôme Bosch

Il y a quelques semaines, je vous ai présenté un tableau de Jérôme Bosch. Devant l’engouement suscité par mon article, et je pèse mes mots, j’ai décidé de vous faire découvrir une autre de ses œuvres : Le Jardin des Délices.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/62/The_Garden_of_Earthly_Delights_by_Bosch_High_Resolution_2.jpgIl s’agit d’un triptyque réalisé entre 1503 et 1504. Sur le panneau de gauche : L’Eden ; au centre : le Jardin des délices ; sur le panneau de droite : L’Enfer. Vous n’obtiendrez pas de moi une étude complète de l’œuvre car je ne m’intéresserai qu’aux fruits rouges qui y sont représentés.

Pourquoi les fruits rouges ? Parce qu’ils sont de saison.

 

Quelques informations générales sur l’œuvre me semblent néanmoins nécessaires pour comprendre la suite de mon analyse.

- Le panneau de gauche figure le paradis terrestre où se tiennent Adam et  Ève. Le péché originel y est annoncé par la présence symbolique de la fontaine de la Connaissance, l’arbre du Bien et du Mal avec le serpent tentateur (cliquez sur l'image du haut pour zoomer).

- Le panneau central dépeint l’humanité telle que la perçoit Jérôme Bosch. Une humanité sans conscience. Si la fontaine de Jouvence et l’œuf réfèrent à l’état originel (l’enfance) en bas, le reste du panneau est une représentation du vice illustré  par la fontaine d’adultère (en haut) dont voici un détail :

Bosch 16

- Le panneau de droite, enfin, consacré à L’Enfer, est nettement plus sombre et violent. Incendies, armes, luttes des hommes contre  des créatures hybrides, tortures et punitions.


Bosch - 2 Bosch 1Revenons-en à nos fruits rouges. Dans le panneau de gauche figurant L’Eden, les fruits, probablement des cerises, sont sur l’arbre, tandis que des mûres sont toujours sur leurs ronces. Sur le deuxième détail, on distingue à l’arrière-plan une cerise tombée de l’arbre.  L’humanité ne s’est pas encore approprié la nature. Le calme règne.

 

 

 

Le tableau central est plus inquiétant. Les fruits sont partout, usés et abusés par les êtres humains, dévorés par des affamés les croquant à pleines  dents.

Bosch 3 Bosch 7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces fruits sont également employés comme des objets de séduction ou des présents offerts à la belle convoitée.

Bosch 5---1

 

On finit par comprendre tout ce que les fruits rouges recèlent de sexuel dans l’œuvre de Bosch. Marqueurs d’une sexualité débridée, ils sont associés au péché.


Bosch 6

Dans l’image ci-dessus, le fruit est volontairement placé sur les organes génitaux d’un homme, jambes écartées, tête en bas. Dans celle qui suit, un couple s’adonne à la « danse de la cerise » sous le regard et l’emprise d’un hibou, symbole du péché et de la mort.

Bosch-8.jpg

Comment, dès lors, ne pas reconsidérer les détails qui présentent une foule dévorant un même fruit ? Comment ne pas y voir une allusion à une sexualité de groupe ?

Bosch 10

Quant à l’homme qui présente sa fraise à la jeune femme qu’il convoite (le regard lubrique)… nul besoin d’en dire davantage.

Dans L’Enfer, plus de fruits rouges. L’humanité pécheresse est devenue fruit à dévorer et à punir.

 

Je vous invite une nouvelle fois à découvrir Jérôme Bosch et son univers troublant. Vous ne regarderez plus les fruits rouges du même œil.


Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Sandrine

Le blog : http://www.depoussiere-ta-petite-cuillere.fr/ La photographie : https://zeugmaticetoc.tumblr.com/
Voir le profil de Sandrine sur le portail Overblog

Commenter cet article

gridelle 21/07/2012 06:39


merci pour ce partage extremement intéressant, et aussi pour ton analyse. j'ai beaucoup apprécié! bonne journée

Saveurs Choc N' Roudoudou 25/07/2012 15:45



Merci Gridelle. Tu as apprécié, youpi !


Belle journée à toi



Patounette 20/07/2012 17:36


Merci pour ce beau partage et cette belle découverte. Bisous

Saveurs Choc N' Roudoudou 25/07/2012 15:44



Merci Patricia. C'était un plaisir !


Bisous !



Marie 20/07/2012 15:48


Merci pour cet article très intéressant, un vrai plaisir à lire. :)

Saveurs Choc N' Roudoudou 25/07/2012 15:43



Je suis ravie que cet article t'ait intéressée. Merci de ton retour, Marie



Valérie (Franche-Comté) 20/07/2012 12:17


Je te souhiate une belle journée


Valérie.

Saveurs Choc N' Roudoudou 25/07/2012 15:42



Merci Valérie